Dirigeants : soyez acteur de votre retraite !

Patrimoine immobilier et financier, cession de sa société, revenus, épargne…

La stratégie des chefs d’entreprise pour préparer leur retraite se joue sur plusieurs tableaux. Quels changements pour vous avec la loi PACTE et les modifications de l’épargne retraite ?

Épargner pour sa retraite dans le cadre de l’entreprise dès aujourd’hui

Quand on est chef d’entreprise, on concentre son énergie à développer son affaire ! Du coup, la préparation financière de sa retraite peut passer au second plan. Particulièrement pour les dirigeants encore jeunes. Or, à un horizon de 15 ans, 20 ans ou plus, nul ne peut prédire ce que seront ses revenus ni ses possibilités de valoriser son entreprise.

Dans un contexte de déséquilibre croissant du système de retraite par répartition, se constituer une épargne retraite correspond tout simplement à un acte de bonne gestion. L’épargne retraite supplémentaire fournit un cadre très favorable pour atteindre cet objectif : le dirigeant étoffe sa rémunération par une rémunération différée (les futures pensions ou le futur capital au moment de la retraite). Et en plus, il peut réduire ses charges sociales et sa fiscalité.

Les solutions d’épargne et de retraite à votre main

Épargne retraite privée ou collective, en tant que chef d’entreprise, vous disposez d’une grande liberté dans le choix des dispositifs de retraite. Tout dépend de la structure de votre entreprise, de vos statuts, de vos choix personnels, et du contexte professionnel.

Vous pouvez choisir un dispositif qui vous est uniquement réservé comme le PER Individuel et/ou mettre en place des dispositifs qui profiteront également à vos salariés pour les motiver et les fidéliser et en bénéficier vous-mêmes le cas échéant (PEE, PERCOL, PER Obligatoire - ex article 83, intéressement, participation).

Pour faire les bons choix en matière d’épargne et de retraite, il est important pour vous de bien analyser ses besoins à la fois dans la dimension privée comme professionnelle et de prendre en considération l’interaction entre ces deux composantes.

Profitez des nouveaux avantages de la loi PACTE

Une des mesures phare de la loi PACTE est la transférabilité : chaque individu pourra conserver et alimenter son produit d'épargne tout au long de son parcours professionnel. Les épargnants qui disposent déjà d’un PERP ou d’un contrat Madelin pourront transférer les sommes capitalisées vers le nouveau PER. De quoi réduire le nombre de contrats d’un chef d’entreprise mais qui ne réduit en rien la réflexion globale qu’il doit mener dans sa stratégie retraite privée et professionnelle.
Votre conseiller peut vous aider à affiner votre réflexion dans la préparation de votre retraite.